Bernard Serez

Psychopraticien

Accompagnement

Perls disait que la Gestalt est trop efficace pour n'être réservée qu'aux malades.

Les exercices corporels, en individuel ou en groupe, ont pour but de maintenir le corps en bonne santé. Faire une psychothérapie, en individuel ou en groupe, permet de renforcer les dimensions émotionnelles, rationnelles, sociales et spirituelles contenues dans le corps de chacun. La démarche est holistique.
Il est question de mieux se connaître, de créer du sens à l'intérieur de soi, et aussi avec autrui et l'environnement.

Ce n'est pas par plaisir qu'on entre en thérapie. Il a fallu admettre que la situation vécue soit insupportable. Il a fallu prendre la décision de changer, de consacrer du temps et de l'argent, de se mettre en marche pour trouver un autre capable d'accompagner vers une situation satisfaisante.

En cours de thérapie, il a fallu tenir le coup quand le désespoir l'emportait. Il a été indispensable de passer de la nécessité d'aller aux rendez-vous au plaisir de la rencontre.

En fin de thérapie, il a fallu dire au revoir, se réjouir d'avoir surmonté l'adversité et d'être parvenu à une plus grande autonomie.

Dans nos existences nous subissons ou créons tous des circonstances qui font mal, voire détruisent. Chacun a pourtant en lui assez de ressources pour traverser les crises existentielles. Ceux qui décident de faire une thérapie ont déjà fait la moitié du chemin. Ils se sont mis en marche pour éviter de sombrer dans le désespoir ou l'anéantissement.

Exemples de «Travaux » des uns et des autres :

  • Faits du passé qui hantent le présent.
  • Poids de l'histoire et de ses oppressions.
  • Suite à un accident ou une grave maladie, perte de capacités physiques et/ou mnésiques.
  • Dévalorisation de soi et manque de confiance en soi.
  • Incapacité de décider et de passer à l'action.
  • Dans un avenir proche ou lointain, projection de peurs anticipées qui bloquent le présent.

  • Peur de mettre un enfant au monde.
  • Manque de communication avec ses enfants devenus adolescents.
  • Départ des enfants devenus majeurs.
  • Tensions de la vie de couple : séparation ou nouvel attachement.
  • Incapacité à vivre des relations sexuelles épanouissantes.
  • Mort d'un parent, d'un enfant, d'un conjoint.

  • Maltraitance au travail. Chômage. Recherche d'un nouvel emploi. Réinsertion. Stress et dépression. Management.